Chaque jour des startups viennent challenger des acteurs établis depuis de nombreuses années sur leur marché.
Même les secteurs les plus traditionnels, les moins « high tech » sont mis au défi de survivre face à l’invasion de ces nouveaux acteurs.

Comment faire face pour une PME ?

Une des solutions, est d’insuffler l’esprit startup dans sa PME pour anticiper les changements et (ré)introduire une dynamique d’innovation générant un développement du chiffre d’affaires.

Pour insuffler l’esprit startup dans votre PME vous devrez actionner 5 leviers de façon synchronisée :

Levier #1 : simplifiez l’organisation

Quand on observe les startups, quelque soit leur taille, quel que soit leur âge, c’est une organisation plate, réactive, quasiment sans middle management.
Bien sûr, une entreprise établie a besoin de processus de fonctionnement et de décision, de règles internes. Mais si l’on n’y prendre garde, le poids des années risque de générer un fonctionnement sclérosé par des règles rigides qui étouffent toute créativité.
Il convient donc de toiletter les règles et procédures, de réinjecter de la souplesse, de la réactivité et de l’émulation.
Comment s’y prendre :
– assurez la transparence des décisions
– instaurez des dialogues inter-services visant à réduire l’esprit de citadelle et la routine (j’ai toujours eu pour habitude de bouger mes organisations chaque année, un peu comme on bouge les meubles de place pour éviter les toiles d’araignées)
– accélérez les processus et créer un esprit d’urgence dans l’exécution
– favorisez la mobilité interne (je me souviens, dans une de mes sociétés, avoir demandé à chaque membre de mon équipe de faire le travail d’un autre pendant une journée dans l’année : le commercial qui devient standardiste, le consultant qui devient commercial, … : génial pour changer les mentalités !)
– mettez en place un recrutement par cooptation
– injectez du sang neuf en facilitant les recrutements atypiques
Vous verrez, petit à petit l’ambiance de la société va changer.
Mais il y aura forcément des îlots de résistance au changement. Et là, il faudra accompagner la transformation, bien expliquer quelle est la vision, quel est l’objectif, quels bénéfices chacun va en tirer, ….et associer chacun à ce projet.

Levier #2 : stimulez l’innovation

L’innovation, c’est l’emblème des startups. Créer des business models innovants, disruptifs. Rebattre les cartes, changer le terrain de jeu.
Mais c’est aussi possible pour les PME déjà établies !
C’est même conseillé !!!
Comment s’y prendre ?
– créez des réunions de créativité
– favorisez un travail collaboratif régulier pour injecter de l’innovation dans le business model
– repensez vos propositions de valeur et tenez compte de l’avis des clients et testez sans discontinuer
– transformez vos managers en intrapreneurs
– injectez la culture du risque et le droit à l’échec
– prônez l’adaptation permanente
– appliquez la méthode du « good enough » : il vaut mieux lancer un produit rapidement, même non fignolé, mais qui permet au business model de fonctionner plutôt que d’attendre que le produit soit excellent, mais arrive trop tard sur le marché. Vous savez, vos concurrents ne dorment pas….
– créez les conditions d’un développement fulgurant : recherchez la scalabilité dans votre business model
– ayez la volonté de changer le monde ou de contribuer à sa transformation.

Levier #3 : favorisez une culture agile

Les startups partagent toutes certaines valeurs : l’énergie, l’agilité, la dynamique, la réactivité et l’ambiance décontractée.
Infusez ces valeurs dans votre propre culture d’entreprise.
Créez progressivement une ambiance décontractée.
Acceptez que vos collaborateurs (si ce n’est pas déjà le cas) s’affranchissent des conventions.
Généralisez le tutoiement. Je suis conscient que cela risque d’être un challenge dans certains métiers…. 😃
Soyez un patron accessible pour chaque employé.
Vous créez ainsi un sentiment d’appartenance à une équipe dans laquelle chacun aime travailler.

Levier #4 : imaginez des espaces de travail flexibles

L’espace de travail est le reflet de la culture d’entreprise.
Pour susciter l’innovation, créez un espace dédié à la créativité dans lequel chacun a la liberté d’innover, d’interagir avec les autres pour partager ses idées.
Créez des espaces de convivialité (pas le sinistre coin café style cuisine abandonnée). Un espace lounge informel est préférable.
Une ambiance détendue permettra le plaisir au travail.
Instaurez des moments informels mais réguliers : le petit déjeuner du vendredi ou le pot du vendredi soir (attention à limiter les boissons alcoolisées).
Pourquoi ne pas proposer un service conciergerie (en partenariat) à vos employés. Ou des espaces loisirs / sport.
Re-pensez les espaces de travail en permettant les postures de travail alternatives (debout avec tables hautes), permettant d’aller et venir rapidement et une adaptation aux différents modes de travail.
Et bien sûr, associez vos équipes à cette re-création de l’espace de travail afin que chacun se l’approprie.

Levier #5 : favorisez l’engagement de vos équipes

Une startup ? une équipe de pionniers.
Une équipe engagée dans un projet avec l’envie de changer le monde ou au moins de laisser son empreinte.
Comment arriver à ce niveau d’implication ? Comment arriver à ce que vos employés ne pensent pas carrière, vacances, mutuelle ?
Ayez une vision forte et un plan d’action stratégique pour « changer le monde »
– Partagez cette vison avec vos équipes
– Faites en sorte que chaque salarié acquiert la conviction que son action est importante pour l’atteinte de la vision de l’entreprise et que sa personnalité compte
– Fidélisez vos salariés avec un plan de stock options, pour qu’eux aussi parient sur l’avenir de votre société
– Dans une startup, on ne travaille pas : on vit une aventure. Et l’adrénaline remplace les 35h.

Conclusion

Insuffler l’esprit startup dans votre PME, est un projet qui va demander du temps et de l’énergie.
En soi, ce projet peut être le catalyseur d’une dynamique globale de l’entreprise par l’implication de vos équipes dans ce projet.
Voulez-vous que nous échangions sur ce sujet ? que nous en parlions de vive voix ?