COMMENT PROSPECTER ET VENDRE QUAND ON EST ENTREPRENEUR INDÉPENDANT

Si vous êtes consultant indépendant ou entrepreneur, alors, vous êtes forcément concerné par la régularité de votre flux de revenus.

La survie de votre business dépend de votre capacité à acquérir de nouveaux contrats, de nouveaux clients.

Pour beaucoup, être en position de sous-traitant est un moyen de générer un niveau de chiffre d’affaires permettant un minimum d’activité. Je pense aux consultants ou aux développeurs indépendants qui sont sous-traitants de grandes Entreprises de Services du Numérique (ESN), aux formateurs indépendants qui sont vacataires d’Organismes de Formation (OF), …

Si ce volume d’affaires est bien sûr le bienvenu, les prix sont tirés vers le bas, une certaine dépendance s’installe, et ce n’est pas la liberté d’entreprendre dont vous rêvez.

De nombreux entrepreneurs indépendants, professionnels experts de leur domaine, sont démunis pour aller chercher de nouveaux clients et développer une clientèle qui leur est propre.

Après de nombreuses années de pratique réussie de la prospection et de la vente, depuis les méthodes traditionnelles jusqu’aux techniques digitales les plus avancées, j’ai mis au point une méthode extrêmement efficace, prouvée, DIGITAL VALUE SELLING ©, qui concentre le meilleur des « best practices » dans ce domaine.

 

Cette méthodologie comporte 7 étapes principales :

1. Choisissez avec soin votre cible client et définissez vos objectifs

Tout d’abord, définir votre objectif de chiffre d’affaires et déterminer avec quels produits et services ce revenu va être généré. Ensuite déterminez quels sont vos clients cibles. Vous allez également pouvoir définir le volume de prospects qui vous est nécessaire pour alimenter votre carnet de commandes.

2. Positionnez votre offre avec une proposition de valeur percutante

Vos futurs clients achètent une résolution de leurs problèmes et espèrent un bénéfice pour leur activité ; ils ne sont guère intéressés par les caractéristiques techniques ou commerciales des offres.

C’est en ayant une bonne connaissance de vos clients potentiels (leurs habitudes, leurs problématiques, leurs soucis, leurs comportements, leurs souhaits) que vous allez pouvoir construire une proposition de valeur percutante qui déclenchera leur intérêt et les convaincra de vous faire confiance.

Cette étape est fondamentale et va vous permettre d’adapter votre profil (réseaux sociaux, site web, blog) à votre cible et vos objectifs.

3. Identifiez et rechercher vos prospects

L’immense avantage des réseaux sociaux est de permettre l’accès facile à vos prospects. Avec une efficacité redoutable, vous pouvez cibler et vous constituer une base de prospection solide. Inutile d’acheter de couteuses bases de prospection ou de faire appel à des sociétés de télémarketing : vos prospects sont au bout de vos doigts.

4. Établissez le contact avec vos prospects

Grâce aux réseaux sociaux, vous allez contacter vos futurs clients, à votre rythme, sans les déranger. Rien à voir avec le temps à passer en prospection téléphonique ou la fréquentation de salons professionnels et autres réunions thématiques : en un temps record, vous pouvez être en relation de confiance avec des centaines et des centaines de prospects. En moins de 15 minutes par jour, vous êtes à même d’entrer en contact avec suffisamment de prospects pour générer votre objectif de chiffre d’affaires.

5. Apportez de la valeur à vos prospects et faites reconnaître votre expertise

Pour bien vendre, ne cherchez surtout pas à vendre ! Ayez une connaissance approfondie de vos clients, de leurs besoins, de leurs attentes. Et apportez-leur de la valeur. Vos propositions de valeur sont un facteur clé de succès dans cette méthode. Cette étape mérite d’y consacrer du temps, d’avoir un œil extérieur pour améliorer de manière itérative le contenu de vos propositions de valeur. Votre mission est d’apporter des réponses aux problématiques de vos clients. Avant qu’ils songent à entrer en relation d’affaire avec vous, ils vont tout d’abord observer votre comportement, l’expertise que vous allez démontrer et la confiance que vous serez capable de construire.

6. Engagez le processus de vente

Dans cette étape, il s’agit de transformer vos prospects digitaux en clients réels. Dans l’étape 5, vous avez apporté suffisamment de valeur pour que le prospect décide d’entamer une relation business avec vous. Vous devez maintenant organiser un rendez-vous téléphonique ou présentiel, appliquer les méthodes de vente adaptées à votre métier et transformer en commande la relation de confiance que vous avez créée avec votre prospect.

7. Automatisez pour générer un flux régulier de prospects

Pour rester concentré sur votre business, pour réaliser les prestations commandées pour vos clients, vous mettrez en place un processus automatisé qui génèrera pour vous, suivant vos critères, le flux régulier de prospects qui vous est nécessaire pour atteindre vos objectifs de revenus.

 

Au cours de mes formations DIGITAL VALUE SELLING ©, je dévoile, à des petits groupes d’entrepreneurs, les méthodes et outils digitaux que j’utilise au quotidien.

 

Conclusion

Pour réussir le défi de générer un flux régulier de revenus, il faut une méthode éprouvée, la maitrise des techniques digitales, et surtout une bonne exécution régulière. N’attendez pas d’être à court de commandes pour lancer une prospection effrénée : la méthode DIGITAL VALUE SELLING © vous permet d’alimenter vos flux de prospects de manière régulière en y consacrant uniquement 15 minutes par jour. Et de manière presque ludique, vous constaterez l’alimentation régulière de votre carnet de commandes …

 

INFORMATION IMPORTANTE

Les 2 prochaines journées de formation-coaching DIGITAL VALUE SELLING © auront lieu les mardi 18 et mercredi 19 juin 2019 à Paris 8ème.

Pour permettre une bonne efficacité de cette formation, le nombre de participants est volontairement limité.

Aussi je vous conseille de réserver très vite votre participation à cette formation.

 

Réservez votre place ici : JE RÉSERVE MA PLACE

Crédit photo : Gerper